Vendre et acheter en toute sécurité

Des messages nous parviennent via des communiqués de presse et des programmes télé sur la vente et l'achat en toute sécurité.

Malgré les contrôles très stricts que nous effectuons sur les petites annonces, il reste toujours le risque que des personnes malintentionnées passent à travers les mailles du filet. C'est pourquoi nous voulons apporter à nos utilisateurs de Petites Annonces des conseils pour faire du commerce en toute sécurité. .

Faites preuve de bon sens

  • Il n'est jamais mauvais d'être méfiant à l'égard d'un vendeur ou acheteur. Vous ne connaissez généralement pas le vendeur/acheteur et ne possédez que son adresse électronique ou son numéro de téléphone.
  • Essayez d'obtenir le maximum d'informations sur le vendeur/acheteur (numéro de téléphone fixe, adresse, nom, ...).
  • Ne versez pas d'argent en premier, attendez que l'acheteur vous verse l'argent!
  • Si vous remarquez des choses bizarres qui vous font douter, déconnectez-vous tout simplement.
  • Ne participez pas à des choses qui vous paraissent bizarres.

Soyez attentif, certaines choses doivent vous rendre méfiant!

  • Des acheteurs qui veulent faire un tour d'essai sans être accompagné avec votre voiture ou moto.
  • Le fait de proposer des produits souvent très chers à un prix vraiment très bas. Comme des téléphones mobiles, des smartphones, des télévisions, des laptops, etc. Si un vendeur propose plusieurs de ces produits, soyez très prudent.
  • Des choses bizarres lors de la procédure de paiement.
  • Des propositions trop belles pour être vraies par ex. un prix plus élevé que celui que vous demandez.
  • Faire expédier des produits vers l'étranger (souvent des pays africains).
  • Faire effectuer la transaction par une tierce partie.
  • Vous faire croire qu'un paiement a déjà été effectué.
  • Trop payer pour vos marchandises et vous demander de rembourser le trop-perçu.
  • En général, les arnaqueurs sont très pressés. Prenez le temps nécessaire et n'agissez pas impulsivement.
  • Ne passez jamais le numéro de votre carte de crédit.
  • Contrôlez les coordonnées si nécessaire (numéro de téléphone, adresse, e-mail, ... ).

Faites attention lors du paiement !

Vous avez conclu un deal avec votre vendeur/acheteur ? Dans ce cas, vous devez convenir avec lui une bonne démarche pour le paiement.

Paiement comptant

  • Convenez si possible de rencontrer le vendeur à son domicile. Si cela ne va pas, ne consentez jamais à une rencontre dans un endroit isolé.
  • Effectuez la procédure de paiement toujours avec une seule personne.
  • Si le paiement concerne un montant élevé, ne prenez jamais avec vous la totalité de la somme. Quand vous décidez d'acheter, allez (seul) à un distributeur de billets pour retirer le reste de la somme.

Paiement par virement

  • En principe, le paiement par virement est un moyen de paiement sûr. Toutefois, attendez toujours pour livrer que l’argent soit effectivement versé sur votre compte.
  • Essayez d'éviter les acomptes et n'ayez recours à cette solution que si vous êtes absolument certain de l'identité de votre partenaire.
  • Soyez vigilant quand on vous propose d'effectuer le paiement (surtout de l'étranger) par "Western Union", "Bidpay" ou "Moneygram". Ce sont en effet des banques qui permettent le retrait anonyme d'un compte.
    Notre conseil est de ne jamais accepter le paiement par ces banques, votre argent et le nouveau propriétaire de votre argent ne sont plus jamais traçables si quelque chose devait mal se passer.
  • Il vaut toujours mieux attendre que le paiement soit réellement comptabilisé sur votre compte bancaire. Ne soyez pas satisfait avec la mention que le paiement "a été effectué" et/ou que la preuve de paiement vous parviendra bientôt ! Ou avec l'envoi d'une preuve que le paiement est en cours.
  • Il s'agit d'un montant élevé ? Contactez dans ce cas votre banque pour vérifier que le paiement est tout à fait en ordre et ne peut plus être annulé.

Paiement par PayPal

  • Paypal est en soi un système de paiement très sûr.

    Certains acheteurs (surtout de l'étranger) demandent pourtant le versement d'un montant (sur leur compte) avant qu'eux n'effectuent le paiement. Cette manière de faire n'est évidemment pas correcte et nous vous conseillons de ne jamais procéder de cette façon. Quand vous vendez, vous ne devez évidemment jamais verser d'argent vous-même!

Paiement contre remboursement

  • Au bureau de poste, il est possible d'envoyer des paiements contre remboursement. L'acheteur reçoit le produit à domicile par la poste et doit payer les frais du produit acquis au facteur. Pour l'acheteur, cette manière de procéder peut comporter des risques car le colis peut contenir autre chose que ce qu'il a acheté. Demandez TOUJOURS un moyen d'identifier le facteur ou allez vous-même chercher le colis au bureau de poste !

Paiement par chèque

  • Le paiement par chèque est risqué et est déconseillé.
  • Le paiement de gros montants par chèque certifié ne pose évidemment pas de problème.

Ne répondez jamais à des e-mails dans lesquels on vous demande votre login et votre mot de passe

  • Ne répondez jamais à un e-mail, soi-disant envoyé par J'Annonce, dans lequel on vous demande pour une raison quelconque d'envoyer vos coordonnées d'accès. Ne répondez pas non plus à un e-mail contenant un lien qui vous envoie vers un site web où vous devez d'abord taper votre login et votre mot de passe.
    L'objectif de l'expéditeur est d'obtenir votre login et mot de passe dans un but malintentionné.
  • En effet, les arnaqueurs peuvent ensuite placer de fausses annonces sur votre compte à l'aide de votre login et votre mot de passe. Ces fausses annonces attirent des clients potentiels et innocents auxquels les arnaqueurs peuvent demander d'effectuer un virement sur leur compte via Western Union.

    Comme ils utilisent votre compte et vos coordonnées (souvent les coordonnées d'un revendeur auto professionnel), cela augmente leur crédibilité.

    Ce type d'opérations bancaires avec des arnaqueurs sur internet s'appelle le "phishing".

A l'achat d'une voiture d'occasion, exigez toujours votre CAR-PASS!

  • Vous achetez une voiture ou un véhicule utilitaire d'occasion ? Le vendeur est légalement obligé de vous fournir un CAR-PASS. Qu'il soit particulier ou professionnel.
  • Le CAR-PASS indique le kilométrage à différentes dates. Le document ne peut pas dater de plus de 2 mois. Vous n'avez pas reçu de CAR-PASS ? La vente n'est pas valable dans ce cas et vous pouvez en exiger l'annulation auprès du vendeur et réclamer votre argent. Vous doutez de l'authenticité du document ou des informations contenues dans le document ? Cliquez ici et donnez le numéro d'identification du CAR-PASS ainsi que la dernière date du relevé. Vous obtenez immédiatement la confirmation que le document est en ordre ou non.
  • Pour plus d'informations sur le CAR-PASS, cliquez ici.

Quelques conseils à l'achat d'une voiture d'occasion

Afin de protéger les acheteurs de voiture d'occasion, la loi impose certaines obligations aux vendeurs. .

Remise d'un certificat de contrôle technique valable

Il s'agit du contrôle de base portant sur les aspects de sécurité de la voiture et d'un certificat environnemental. .

Remise d'un certificat de contrôle technique occasion valable ou rapport de contrôle approfondi

Le certificat de contrôle technique occasion porte sur un contrôle supplémentaire au contrôle de base et est indépendant de la validité du contrôle de base. Il délivre au candidat acheteur un rapport de l'état de la voiture sur 80 points contrôlés.

Remise du CAR-PASS (obligatoire à l'achat d'une voiture à un particulier)

Un document officiel - protection contre les contrefaçons - reprenant le kilométrage de la voiture. Ces informations sont automatiquement fournies à des sources fiables (professionnels et centres de contrôle technique). Le but de ce permis est de pouvoir contrôler d'éventuels traficotages au niveau du kilométrage. Si un acheteur n'a pas reçu de CAR-PASS, il peut ensuite légalement demander l'annulation de la vente.

Le certificat de contrôle technique ordinaire, le certificat de contrôle technique occasion et le CAR-PASS peuvent être obtenus auprès d'un centre agréé de contrôle technique et sont valables pour 2 mois.

Plus d'infos sur www.goca.be et www.carpass.be.

En outre, le vendeur doit également fournir à l'acheteur, les documents suivants

  • La facture de vente originale
  • La demande d'immatriculation
  • La carte rose (le certificat d'immatriculation)
  • Le certificat de conformité du véhicule
  • Les certificats spécifiques (par ex. : certificat pour l'installation LPG)
  • Le document de pesée (dans le cas de camping-cars ou de poids lourds légers)

Il est également conseillé d'obtenir:

  • Le carnet d'entretien
  • Le mode d'emploi

Téléchargez gratuitement la brochure " Quelques conseils de prévention avant d'acheter un véhicule d'occasion - Stop au trafic de voitures"

Une réalisation du Secrétariat permanent à la Politique de Prévention, Direction générale Politique de Sécurité et de Prévention, Service public fédéral Intérieur, en collaboration avec les partenaires de la Plate-forme nationale Autocriminalité.

veoccaf

Quelques exemples d'escroquerie

Faux vendeur

Pour vous convaincre, le vendeur vous racontera des histoires fictives comme : "la voiture appartient à un médecin qui est divorcé, qui habite en Angleterre et qui travaille pour Médecins sans Frontières. La voiture vous sera amenée par une société de transport international qui vous rembourse l'acompte si le véhicule ne vous convient pas." C'est une annonce totalement fausse.

Faux acheteur

Ce qui se produit le plus souvent:

  1. Il vous verse de l'argent ou vous envoie un chèque, sans qu'il n'ait vu la voiture. Ce qui n'est évidemment pas logique. Le montant que vous percevez est supérieur au prix demandé. Le prétexte le plus souvent avancé : le chèque était destiné pour une voiture du même type mais l'affaire leur est passée sous le nez
  2. Sans que votre banquier ne puisse confirmer si ce chèque est valable (les banques ont besoin d'une dizaine de jours pour vérifier la validité d'un chèque), l'argent est versé sur votre compte
  3. Vous faites confiance au vendeur et vous lui reversez le montant qu'il avait payé en trop par le moyen de paiement souhaité par le vendeur : Western Union ou d’autres banques du même genre, un compte où l'acheteur étranger présente un faux permis de conduire ou une fausse carte d'identité.
  4. 10 jours plus tard, la banque retire le montant total de votre compte car le chèque était faux.
  5. Résultat: vous avez perdu de 500 à 2.000 € et l'acheteur est introuvable.

Comment reconnaître un arnaqueur?

  • Les arnaqueurs proposent souvent des articles pour un montant très bas (trop beau pour être vrai).
  • Les escrocs ont souvent recours à Western Union, BidPay ou MoneyGram. Notre conseil: n'utilisez jamais ce type de moyen de paiement : Western Union, BidPay ou MoneyGram.
  • Les arnaqueurs réagissent souvent aux petites annonces et font une proposition souvent trop belle pour être vraie (proposer un prix supérieur au prix demandé pour l'article).
  • Ils opèrent généralement de l'étranger ; le Nigéria ou un autre pays africain.
  • Ils essaient de vous faire croire qu'un paiement est en cours en vous envoyant une preuve de paiement par e-mail.
  • Des articles aux prix très bas comme des téléphones mobiles, des smartphones, des télévisions plasma, des ordinateurs portables (généralement plusieurs articles différents par annone).
  • L'achat de voitures à l'étranger, qui doivent ensuite être expédiées par bateau
  • Faire envoyer des produits vers l'étranger (souvent des pays africains).
  • Faire procéder la transaction par une tierce partie.
  • Vous faire croire qu'un paiement est en cours.
  • Trop payer pour votre produit et vous demander de rembourser le trop-perçu.
  • Les arnaqueurs sont souvent très pressés. Prenez le temps et n'agissez pas impulsivement.

Vous avez vu une annonce suspecte?

Vous avez l'impression que, malgré nos conseils, vous avez été escroqué?

Nous pouvons alerter d'autres personnes. Nous pouvons également vous conseiller dans les démarches à faire en cas d'escroquerie.

Victime d'une arnaque?

En cas d'arnaque, nous vous conseillons dans l'immédiat:

  1. de faire une déclaration à la police.
    Donnez le plus de détails possible. Conservez donc toutes les informations intéressantes concernant l'acheteur/vendeur comme les moyens de paiement, les courriers échangés et une copie de l'annonce (photo comprise). La police peut ensuite introduire une requête écrite auprès des parties impliquées pour obtenir des informations sur les utilisateurs et/ou les petites annonces, informations que nous fournirons immédiatement si elles sont disponibles.
  2. et/ou d'introduire une plainte auprès de eCops https://www.ecops.be/ (le point de contact Belge pour les abus sur l’Internet)!
Newsletter

Recevez notre newsletter et restez au courant de toutes les nouveautés de J'Annonce.